Vous êtes ici : La Batterie / Concerts / La Dernière Nuit - Bruno Angelini

La Dernière Nuit - Bruno Angelini

Le 12 mai 2018

La Dernière Nuit

Bruno Angelini (piano), Daniel Erdmann (saxophone) et Olivia Kryger (comédienne) proposent un spectacle où musiques qu'ils ont composées et textes originaux d'Alban Lefranc sont entremêlés, s’inspirant de la dernière nuit de Sophie Scholl, Résistante Allemande, exemple de courage et de célébration de la vie.

L’histoire

Sophie et son frère, Hans Scholl, sont étudiants à l’Université de Munich début 1940. Ils sont condamnés à mort pour avoir écrit et distribué des tracts hostiles au régime nazi dans la cour intérieure de l’Université et dans un certain nombre de villes allemandes. 

Les lettres de Sophie et Hans Scholl témoignent d´un grand espoir et d´une volonté de vivre libre et en paix, face à un régime fasciste et haineux.

Portés par la force de la littérature et de la poésie (fortement présentes dans  leur correspondance), leur espoir perdure envers et contre tout. Malgré leur condamnation à mort, ils refusent de renier leurs convictions profondes.

Les derniers mots de Hans Scholl, écrits sur le mur de sa cellule, en témoignent : Allen Gewalten zum Trutz sich erhalten, rester soi-même malgré toutes violences (Goethe).

Juste avant d’être décapité, il proclame  : Es lebe die Freiheit, Vive la liberté !

 

Le projet

Daniel Erdmann et Bruno Angelini ont écrit une partition qui crée un univers propice à des improvisations musicales inspirées par l’histoire de Sophie et Hans Scholl. Ils se sont  appuyés sur un texte original dont ils ont passé commande à Alban Lefranc, écrivain français résidant à Berlin.

Ce dernier a imaginé un monologue décrivant les pensées, les rêves, les engagements, les craintes et les espoirs de Sophie Scholl, durant sa toute dernière nuit. La Dernière Nuit témoigne du courage, de la résistance, de la force de vie et d’un espoir constant en l’humanité.Le destin de Sophie et Hans Scholl, leur amour de la vie, joyeux et grave, la puissance de leur résistance entrent violemment en résonance avec notre période contemporaine, alors que les nationalismes remontent à la surface un peu partout en Europe et dans le monde.

 

La musique

Les dix morceaux  se nourrissent de l’histoire de Hans et Sophie, et de poètes de la Résistance (particulièrement certains poèmes de Paul Eluard).

Daniel Erdmann et Bruno Angelini ont composé une musique qui démultiplie les émotions et les sensations, une partition musicale poétique qui vient se glisser au plus près du récit ; le texte, le grain de la voix devenant des éléments musicaux à part entière.

Dans ces dix compositions, le duo a mis l’accent sur la variété des climats. Le son, les matières sonores ont une place centrale dans leur projet musical ; ils sont au cœur des morceaux.

Les improvisations seront omniprésentes, partagées, interactives, liées au texte et à la voix d’Olivia Kryger. Elles auront une source harmonique, rythmique, parfois juste une intention poétique.

SAMEDI 12 MAI

20h30

Jazz & poésie

Auditorium (places assises)

Tarifs : 15.60€ / 10.80€* / 7.80€**

* étudiants, plus de 65 ans, demandeurs d'emploi, familles nombreuses ou groupe de 8 personnes et plus uniquement sur réservation directement au guichet ou par téléphone, détenteurs carte MGEN culture

              ** moins de 26 ans, détenteurs de la carte de La                                           Batterie ou bénéficiaires des minima sociaux