Les négresses vertes

Les Négresses vertes, c’est un son métissé, déglingué, qui vient de la rue, du zinc, un truc manouche, cirque, punk, oriental et chanson réaliste.

 

1988 : En pleine effervescence du rock alternatif, parait l’album “Mlah” des Négresses Vertes. Il s’ouvre sur “La valse” suivi du fameux “Zobi la mouche”, manifeste post punk du groupe et de “Voilà l’été”. Plus tard viendront les titres “Sous le soleil de bodega”, “Face à la mer” et bien d’autres…

Ceux qui ont assisté à leurs concerts se souviennent encore de la fusion musicale pleine d’énergie et d‘humanité qui se dégage de leur spectacle.

 

Lieu

Salle de concerts
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×