Préludes

En hommage à Frédéric Chopin, Claude Debussy compose entre 1909 et 1913 ses Préludes pour piano, qui marquent l’aboutissement de sa pensée pianistique.

Considérée comme un sommet de la musique impressionniste, l’œuvre est une véritable invitation au voyage et à la rêverie.

Quand on n’a pas les moyens de se payer des voyages, il faut suppléer par l’imagination – Claude Debussy

Le compositeur n’indique le titre de chaque morceau qu’à la fin des partitions, et entre parenthèses, afin de permettre à ses interprètes de découvrir librement leurs propres impressions.

Fidèle à l’esprit de Claude Debussy, Jean-Louis Caillard offre une lecture originale de l’intégrale des Préludes, en alternant à sa guise les premier et second livres.

 

Son sens de la narration et sa grande curiosité ont donné à Jean-Louis Caillard un style propre qui fait de lui un artiste majeur faisant preuve d’une grande individualité. Il possède l’une des sonorités les plus prenantes – Le Figaro.

 

Jean-Louis Caillard : piano

 

Compositeur : Claude Debussy.

Lieu

Auditorium
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×